Les réalisations

Restauration de la statue de Bernard Palissy

Entrée de la Cité de la céramique
Réalisée par Louis-Ernest Barrias  en 1880, la statue en bronze de Bernard Palissy a souffert des outrages du temps, mettant en péril sa stabilité sur le piédestal qu’elle occupait depuis plus d’un siècle. Sa restauration, initiée par la « Fondation Sèvres Patrimoine et Culture »,   soutenue par la ville de Sèvres, et le « Cercle des mécènes » de la Cité de la céramique, a duré quatre mois, pour un coût total de 23 706 euros, supporté à égalité par les deux parties.

Création du Biscuit de Sèvres

C’est un jury prestigieux qui a porté, le 15 septembre 2012, sur les fonts baptismaux le Biscuit de Sèvres, déclinaison pâtissière du fameux biscuit produit par la Manufacture.
On peut citer Christophe Felder, qui  a été pendant quinze ans chef pâtissier au Crillon. Mais également Pilar Ducret, conseillère municipale, aux talents culinaires indéniables, elle qui fut finaliste d’Un dîner presque parfait sur M6 en 2009.
Deux pâtissiers-chocolatiers, Monté et Maiffret, ainsi qu’un boulanger-pâtissier, Le Fournil d’Autrefois, se sont prêtés au jeu. L’originalité de ce concours n’était pas de désigner un vainqueur, mais une recette ensuite utilisable par tous les concurrents. Le macaron choisi par le jury est devenu officiellement la mascotte pâtissière de Sèvres, désormais en vente chez nos trois pâtissiers. Si Proust avait ses Madeleines, Sèvres a désormais son Biscuit.

retable_louis_boizot

Restauration du bas-relief « Le baptême de Notre Seigneur » de Louis Boizot

En 2013-2014, la Fondation a restauré le bas-relief situé dans le bas-côté gauche de l’église Saint-Romain et représentant Le baptême de Notre Seigneur. Cette œuvre de la fin du 18ème siècle œuvre de Louis Boizot, très dégradée, a été restaurée  Sa restauration a coûté 9.000 € pour laquelle la Fondation a participé pour la moitié, le reste étant pris en charge par la ville de Sèvres. Ce bas-relief n’a pas été remis dans sa niche en raison de l’humidité du mur. L’assainissement de l’église est prévu dans un avenir très proche. Ce chantier, important et onéreux sera aussi financé en partie par la Fondation et pourra faire l’objet d’une souscription nationale. Le bas-relief retrouvera sa position initiale par la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


1 + = huit